et après ?


Il y a un an, je me rendais seule au mariage de mon cousin, seule et légèrement perdue. Je vous écrivais également un article « thérapie » (ici) et puis … plus rien, je n’avais pas l’envie, je cherchais en vain ce qui me restait de folie et de créativité..

Il y a un an tout s ‘est enchaîné et je n’étais plus heureuse de rien. Mais j’ai décidé de reprendre MA VIE en main et de trouver mon bonheur.

Bien que ce soi un chemin compliqué où les erreurs se font et se refont, je pense, au jour d’aujourd’hui avoir trouvé un certain chemin de stabilité, une nouvelle envie, un nouveau but et ce petit côté fou que j’avais perdu refait de temps à autre surface.

J’avais en tête d’écrire un article « libérateur » où j’arrêterais de faciliter la vie aux gens (qui m’ont blessé et qui mènent une vie peinarde sans penser à rien) en ne disant jamais rien, et en les laissant partir sans jamais leur faire remarqué de manière forte les dégâts causés par les égoïsme et leur manque de maturité, en les laissant partir sans JAMAIS se poser de questions… mais au final, je pense que je vais laisser le passé égoïste de côté et rester telle que je suis. Je me dis que ces gens connaissent leurs faits, connaissent leurs attitudes et je suis presque sûr qu’ils ne doivent pas vivre aussi bien que ça avec ce sentiment sur le coeur..

UN AN APRES je n’ai pas tant changé que ça, j ‘ai simplement décidé de faire de ma vie ce que je voulais qu’elle soit (avec ces imperfections), j’ai pris des décisions pas évidente, je dois assumer certaines choses que d’autres ont laissées et qui peuvent être source de stress mais aussi d’amour, j’ai décidé de gagner moins d’argent car je sentais que cette vie n’était pas pour moi, je sais que je suis courageuse, travailleuse et intelligente. j’ai décidé de prendre le temps (pas trop quand même) pour trouver ce que je pourrais faire toute ma vie avec plaisir) .. La route est longue jusqu’au succès!

Je ne vais pas épiloguer plus mais si je peux vous donner quelques conseils si vous êtes perdus:

  • ECOUTEZ VOUS
  • ARRETEZ DE FAIRE PLAISIR (oui soyez égoïste vous aussi)
  • DITES NON et NE PRENEZ PAS TOUTE LA MISERE DU MONDE SUR VOTRE DOS ( il est certainement déjà bien assez chargé)
  • FAITES CE QUI VOUS PLAIT (quitte à vous planter, ce n’est pas grave, vous recommencerez)

Pour imager cet article, j’ai opté pour un look sur la BATTE à Liège (mon renouveau)

belgianblogger,blog,mode,look,style,sunday,fashion,fashionblogger,croptop,mom jeans,style,streetstyle,liege,luik,belgian,luxembourgbelgianblogger,blog,mode,look,style,sunday,fashion,fashionblogger,croptop,mom jeans,style,streetstyle,liege,luik,belgian,luxembourgbelgianblogger,blog,mode,look,style,sunday,fashion,fashionblogger,croptop,mom jeans,style,streetstyle,liege,luik,belgian,luxembourg,pullandbear,hm,conversebelgianblogger,blog,mode,look,style,sunday,fashion,fashionblogger,croptop,mom jeans,style,streetstyle,liege,luik,belgian,luxembourgbelgianblogger,blog,mode,look,style,sunday,fashion,fashionblogger,croptop,mom jeans,style,streetstyle,liege,luik,belgian,luxembourg

Bien évidement, tout vos petits messages et vos interactions font également partie de ces petites choses que je trouve génial dans la vie.
Les réseaux sociaux, les blogs, instagram ne sont pas que négatifs, ils sont également une ouverture sur le monde et ces gens merveilleux qui y habitent .

LUV’ 

When the dream come true OU PRESQUE

Salut les bombes,

Je vous avais fait par de mon envie de vous écrire un nouveau Money d’humeur, cependant je vous avoue que l’esprit encombré j’ai encore un peu de mal à trouver les mots juste.

C’est pourquoi, je vous partage un article paru dans le magazine « sensuelle »,  qu’une personne chère à mon coeur m’a envoyé et que je me permet de modifier quelque peu.                                                      Celui-ci décrit presque parfaitement mon ressentis actuel:

« Enfant, on vous fait croire au prince charmant. Adulte on vous a expliqué que le prince charmant n’existait pas et que vous étiez trop exigeante, que l’herbe n’était pas plus verte ailleurs (et pareillement pour votre job, votre lieu de vie, etc etc). 

Que « Paul » il était sympa quand même et que vous n’auriez pas dû le quitter. Que ce soit vos parents, vos amis, vos frères et soeurs, il y a toujours quelqu’un pour vous mettre en tête que vous placé la barre de vos exigences trop haut.

ET SI C’ETAIS EUX qui mettaient la barre trop bas? Qui de se satisfaisaient d’une existence moyenne car « franchement la vie, c’est dur » .

Mais MOI, je n’ai pas envie qu’on me tire vers le bas! J’ai envie de viser haut, parce que je ne suis pas les « autres » et parce que ce ne sont pas « eux » qui passent 24h/24 avec moi, parce qu’on a qu’une vie et qu’elle peut être courte.

Parce que le génial et l’ extraordinaire, c’est quand même mieux que le « pas mal » ou le « bien mais sans plus ».

Cependant pour arriver à passer au dessus de cette barre haute, vous devez être convaincu d’en être capable. Vous devez avoir confiance en vous et croire profondément que vous avez le droit au meilleur. Pour ce faire il faut malheureusement, parfois, éviter les personnes qui ne vous aide pas à croire en vous, les personnes qui remettent sans cesse vos choix et vos espérances en doute. Il vous faut VIRER ce négatif pour ne garder que le positif et vous donner les moyens d’y arriver. 

Alors, fermez les yeux et croyez-y

« OUI, je peux avoir un prince charmant, une sexualité épanouie, une vie de rêve et du soleil pendant toutes mes vacances »  »

Ceci clôture cela ..

Luv’

Un titre Sympa !

Un verre de rhum pour me donner du courage, un site que je dépoussière avec une envie de partager avec vous cet état d’esprit actuel que j’ai tant difficile à gérer.

Pas pour me faire plaindre, ni pour que l’on s’apitoie sur moi, juste une manière différente de partager, de se livrer, une manière un peu exhibe certes, mais j’ai toujours eu ce petit côté rebelle vous savez 😉

Cela fait déjà plusieurs mois, voire même années que je ne sais plus vraiment ce qu’est d’être heureuse. Le bonheur est pour moi de court instant plaisant que je me remémore bien trop souvent avec nostalgie (ce qui en soi, n’arrange pas mon état)

J’ai peu d’amis, très très peu même, une ou deux, j’ai ma famille, présente, aimante … comme une famille quoi, et je me sens perpétuellement seule. Même lorsque je ne le suis pas !

J’ai, au fil des années développé des troubles anxieux, des TOC, je suis maniaque, je ne peux pas me détendre si un truc traîne, s’il y a une tache sur le sol, la moindre erreur que je commets me gâche la vie et Dieu sait que j’en commets, que je regrette amèrement… mais je prends sur moi… Jusqu’au jour où c’est trop et je deviens alors chiante, énervante, exaspérante et tout les ANTE que vous pouvez connaître!

J’en ai conscience mais c’est plus fort que moi, si vous étiez dans ma tête et dans mon corps lorsque cela m’arrive vous y verriez peut-être toute la douleur que je ressens à ce moment précis, ce désespoir, cette incompréhension auquel je fais face… CAR oui évidemment face à moi des gens qui ne comprennent pas et bien souvent qui ne me demandent même pas pourquoi cela me met dans un tel état.

J’avoue on me le demanderait je craquerais certainement ce qui ne serait pas super cool pour mon interlocuteur 😉 c’est rasoir une nana qui pleure !

J’ai une force de caractère que j’ai hérité de ma maman, je me pousse à voir le positif, à rester la tête hors de l’eau, je m’autorise quelques instants de faiblesse mais je sais quel jour cela se terminera et  à quelle heure ! C’est une façon de ne pas sombrer trop loin.

MAIS

Je me suis décidée à en parler car les choses empirent, j’en suis au stade ou à presque 30ans, plus rien ne me donne envie, je n’ai pas non plus envie de mourir (entendons-nous bien !!! je n’écris pas un appel à l’aide !) c’est simplement que je ne vois plus de positif, je suis négative H24, sur les nerfs, ce(ux) que j’aimais ne me motive plus, je n’ai plus de projets (ou bien trop irréalisables), et j’avance comme je peux comme ça.. sans BUT..

Je ressens une sensation de vide, tout tourne comme si j’étais perpétuellement sous l’effet de l’alcool, je n’ai plus de force (je n’arrive même pas à faire une pompe !) mais en réalité je crois juste que je perds pied. Je me force à parler alors que tout ce que je veux c’est ne pas ouvrir la bouche, je me force à rire, à prendre des nouvelles quand la seule chose qui m’appelle c ‘est mon lit, rester allongée, dormir.

Alors, il y un mois, on a découvert que j’avais une HypoThyroide d’hashimoto (ils sont partout !!!) Bref j’ai un traitement à vie à prendre, une petite pills chaque matin, ce n’est pas grand chose quand on sait que beaucoup des troubles que j’ai décris font partie des symptômes, alors je crois les doigts pour que ce ne soi que ce foutu chinois qui me fasse vivre ça !!

J’aimerais simplement profiter de la vie, ne pas m’attarder sur des petites choses, redevenir celle que j’étais… On m’a bien trop souvent éteinte et à force de toujours me relever je crois que cette fois mes genoux sont resté collé au sol, les aléas de la vie qui font qu’on se demande toujours pourquoi..

Ma tête ne cesse de répéter ET SI … et si je n’étais jamais venue au Luxembourg, et si je n’avais pas changé de boulot, et si j’avais eu le cran de partir au CANADA ou à Paris faire les cours Florent, et si et si et si et si je devenais complètement folle ?! AH oui tiens la bonne option 😉

J’ai toujours souhaitée pouvoir rendre les gens heureux, les animaux, enfin chaque être vivant, mais comment puis-je y arriver dans cet état d’esprit ?

Je pourrais déjà faire un premier pas et m’excuser pour les peines que j’ai pu occasionner, sachez, vous qui avez pu être blessé par moi, amis, famille, inconnu que ce n’étais pas intentionnelle, jamais.

Je n’ai aucune idée de comment terminer cet article je pourrais encore envoyer une bombe de négativité mais je vais m’arrêter et je vous dis que je me laisse encore un mois de genou à terre, l’année 2017 sera meilleur, je souhaite revenir avec mes projets, mon envie de partager une passion avec vous et surtout, surtout avec beaucoup d’amour!

 

Je vous aime

Fallon